Le verre

Dans la verrerie de Senonches arrivent des charriots. Nivard appelle Soma pour lui annoncer :
– J’ai l’or pour fabriquer la note rouge de la gamme. Elle doit railler les verriers du site. Nous la ferons ensemble dans le secret.
Un scintillement de dents blanches, une lueur dans les yeux du colosse. Il a vu éclater cette couleur en Syrie. C’est la magie pure, le soleil de midi derrière les paupières closes. […] Sans attendre, ils se mettent au travail. Le verrier cherche la voie, s’égare, retourne sur ses pas, recommence. Un jour, il piège dans un souffle cette boule d’un rouge éblouissant. L’objet refroidit sans se dépourvoir de l’intensité du feu qui l’habite. […] Les verriers quittent des yeux leur paraison et abandonnent leurs cannes pour descendre les uns après les autres près de Soma. L’objet passe et repasse entre leurs mains et miroite dans la lumière. Ils sont muets d‘admiration et s’inclinent devant le maître artisan qui a eu l’habileté d’enlever au soleil un bouton de son manteau.

Bernard Tirtiaux, Le Passeur de Lumière

 

Le verre baigne notre civilisation et notre culture depuis des temps immémoriaux. C’est un matériau espiègle, parfois discret, parfois flamboyant. Entre tradition et modernité, nous vous invitions à le (re)découvrir, avec passion et poésie.

Se retrouver entre ciel et ciel, c’était l’idée d’avoir ce miroir (de 400 mètres carrés !, NDLR). Et puis, ce miroir ne reflète pas un plafond de studio, ou une toile peinte, mais vraiment le vrai ciel.
Angelin Prejlocaj, L’envol, Air France

Les composites renforcés en fibres de verre permettent d’améliorer l’aérodynamisme des carlingues, ce qui diminue la consommation de l’avion. On peut donc s’avancer plus loin dans les terres sans ravitaillement.
Jean Herbaux, Aviation Sans Frontières

La Verr’hier, ce bâtiment éclairé zénithalement m’inspira de suite l’envie de le restaurer. Conçu initialement pour œuvrer comme lavoir industriel, il en était devenu triste, austère et gris. En faire un lieu de rencontre convivial s’imposa naturellement pour lui permettre de renaître.
Franco Tirone, La Verr’hier

Le verre est l’élément naturel, outil de base de la dégustation de diverses boissons, de nécessité et de plaisir, reflets de saveurs multiculturelles. Cette éducation au goût, adage de la philosophie Slow Food, s’exprime dans le respect de notre environnement global de santé.
Sabine Storme, Convivium Slow Food « Les saveurs de Silly », Belgium Cittaslow Network

Les carrelages céramiques, de verre, grès cérames, terres-cuites… restent des matériaux de finition sains, esthétiques et durables par excellence. L’Histoire nous le démontre par ailleurs… De l’Antiquité à nos jours.
Michel De Bes, DebesTiles, Cluster Ecobuild

De la table au vert à la table au verre
Transparence, espace, épure et lumière
Gourmandise des mets, plaisir des gourmets
Transports, douces ivresses et voluptés
Accord parfait de la chère et du vin
Car l’un sans l’autre, le festin serait vain
Une fois comblées nos papilles avides,
Une table que l’on quitte, le verre vide.
Florence Van Lint, La Table au Vert

Print Friendly, PDF & Email