La production de verre

Les conditions d’exploiter des sites de production de verre sont régulées au niveau européen entre autre par la directive émission industrielle 2010/75/EU (IED). Ce nouveau texte vise à encourager l’application des Meilleures Techniques Disponibles (MTD), c’est-à-dire les technologies les plus efficaces que peuvent mettre en place les industriels à un coût économiquement acceptable, afin d’atteindre un niveau élevé de protection environnementale.

  Le secteur verrier est le 1er secteur industriel européen à avoir finalisé la révision de son document BREF (acronyme pour BatREFerence ou BAT est pour Best Available Technique – document disponible via le lien suivant)  sous la nouvelle directive IED. Ce document reprend d’une part des données de base relatives à l’industrie du verre afin de permettre aux décideurs de situer les informations dans le contexte des principales tendances qui affectent l’industrie du verre et d’autre part des informations concernant les plages de variation des consommations et des niveaux d’émission, constatés dans le secteur, en fonction des différents procédés et les différentes techniques.

Un second document basé sur le premier et nommé BAT-conclusion, reprend quant à lui l’ensemble des valeurs limites d’émissions pour les principaux paramètres environnementaux du secteur. La distinction est faite entre le verre d’emballage, le verre plat, la fibre de verre à filament continu, le verre domestique, les verres spéciaux, la laine minérale, les laines d’isolation à haute température et la production de frites. Ces valeurs limites d’émissions devront être reprises dans tous les permis d’exploiter des producteurs verrier en Europe d’ici 2016.

Print Friendly